Auteur Message
dinie
MessagePosté le: Lun 12 Déc 2011 12:58    Sujet du message:

Plusieurs cas de figures:

1- l'objet tient dans une enveloppe (pas trop lourd, pas trop encombrant). Dans ce cas, vous pesez l'objet et vous demandez à la personne de vous envoyer une enveloppe timbrée au tarif nécessaire en vous appuyant sur les tarifs de la poste (précisez la taille : A5, A4, avec soufflet, enveloppe à bulle...etc) http://www.laposte.fr/Particulier/Envoyer-et-recevoir-du-courrier/Tarifs-Courrier. C'est toujours bien de mettre ce lien, ça permet au demandeur d'être rassuré, il peut lui même vérifier les tarifs. Vous lui donnez votre adresse et vous n'avez plus qu'à attendre de recevoir le matériel nécessaire à l'envoi dans votre boîte aux lettres.

Dans ce cas, le plus compliqué est de se rendre à la poste et parfois de discuter avec le guichetier car ils ont à présent des consignes mais ne vous laissez pas faire : tant que votre courrier pèse moins de 2 kilos et tient dans une enveloppe vous envoyez ce que vous voulez au format lettre (à vos risques et périls bien entendu).

2- Vous êtes méfiant et le demandeur aussi : opter pour le courrier suivi (toujours payé par le demandeur bien entendu). On procède comme au dessus.

3- Le demandeur veut un colis. Dans ce cas, ne vous embêtez plus. rendez vous (pour le demandeur) sur le site colissimo. Vous dîtes à votre demandeur combien pèsera le colis et vous lui donnez ce lien http://www.laposte.fr/E-boutiques/Affranchissement-en-ligne-Colissimo
Ainsi le demandeur rempli lui même le bon d'affranchissement et paye en ligne. Ensuite, il vous envoie le bon par courrier ou par mail...ainsi vous n'avez presque rien à faire (juste imprimer le bon, le coller sur le colis et le déposer à la poste) et il n'y a plus de souci de chèque à attendre, à encaisser ou autre.
C'est une solution sécurisante pour le donneur comme pour le demandeur qui est certain qu'il n'y aura pas d'arnaque puisque le bon n'est utilisable qu'une fois et que son nom est pré rempli donc inutilisable pour envoyer un colis à quelqu'un d'autre.

ATTENTION : pour cette solution il faut juste que le demandeur pense (et ne se trompe pas) que c'est lui le destinataire puisque c'est lui qui va recevoir le colis et que c'est vous (Donneur) qui êtes l'expéditeur.

Je vous assure qu'en procédant ainsi j'ai gagné en tranquillité pour mes envois et puis si le demandeur refuse...c'est qu'il n'était pas vraiment intéressé.

Espérant avoir aidé ceux qui hésitaient encore à donner par courrier...
dehem
MessagePosté le: Lun 12 Déc 2011 11:23    Sujet du message:

Je ne sais si il y a une régle définie, mais le bon sens nous incite à favoriser le don de proximité.
Clodhyne
MessagePosté le: Lun 12 Déc 2011 9:10    Sujet du message: Coût d'envoi

J'ai donné avec beaucoup de plaisir plusieurs objets qu'il aurait été dommage de jeter.
Ca fait 2 fois dernièrement, que je suis contactée par des personnes habitant à l'autre bout de la France et demandant un envoi.
Dans un cas, proposition de payer le port: j'ai envoyé le colis, jamais de retour.
Dans l'autre, même pas évoqué l'idée de payer le port.
Je veux bien donner mais pas payer pour ça. Ce n'est pas un problème de coût mais de principe.
Quelle est la règle ?

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group